Bucey-lès-Gy Petite Cité Comtoise de Caractère au coeur des Monts de Gy

logo du site
  • Bucey-lès-Gy
  • Bucey-lès-Gy
  • Bucey-lès-Gy
  • Bucey-lès-Gy
  • Bucey-lès-Gy

Accueil du site > Nature/Environnement > Pelouse de Fresse

Pelouse de Fresse

PROJET Pelouses de la Fresse (Bucey-les-Gy 70)

En 2009, le CREN-FC a réalisé un travail de diagnostic et de hiérarchisation des pelouses sèches des Monts de Gy. Ce travail a permis d’établir les priorités d’intervention sur un réseau de 28 sites. Au sein de ce réseau, la Pelouse de la Fresse est classée 3ème. Une fiche de gestion pour la période 2009-2018 a donc été réalisée.

Cette fiche de gestion met en évidence le caractère exceptionnel du site et notamment la présence de pelouses mésophiles, de pierriers et murgers abritant plusieurs espèces patrimoniales de papillons, d’oiseaux et de flore. Il est important de noter que ce site est en plein cœur du réseau de pelouses autour de Bucey-les-Gy (avec Captiot, Champs Tourneaux, la Folle, le Félot et Grand Brûle Cul).

Depuis de nombreuses années un pâturage bovin extensif est réalisé sur le site (entre 3 et 5 bêtes sont présentes d’avril à novembre et parfois en hiver). Ce pâturage trop extensif ne permettait pas ces dernières années le maintien de l’ouverture du milieu qui s’est ainsi fermé par la colonisation des Prunelliers.

Afin de garantir la richesse des habitats naturels et des espèces présentes sur la pelouse de la Fresse, le CREN-FC et la commune de Bucey-le-Gy mettent actuellement en place un partenariat via un bail rural environnemental avec un éléveur. Les clauses spécifiques de ce type de bail permettent d’assurer une gestion agricole du site compatible avec ses intérêts écologiques.
-  Le pâturage sera réalisé à l’aide de vaches et de chevaux dès 2012.
-  Il est donc nécessaire de réaliser très rapidement (avril 2012) des travaux de restauration de clôture sur environ 2000 mètres linéaires.
-  Des travaux de broyage auront lieu à l’automne ou à l’hiver prochain hors saison de reproduction de la faune sauvage. La réalisation de quelques couloirs de déplacement entre les furticées pourra être envisagée en avril 2012.



Site réalisé en SPIP pour l'AMRF